La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Victime d’un dégât d’eau et comment l’éviter

Posté le 27/04/2015

Maisons D&D a souvent eu à faire avec des clients qui ont été victimes des ravages de l’eau sur leur propriété. Dans un cas majeur, ils ont déjà eu à restaurer trois étages complets d’une maison tellement les dommages étaient importants. En signant un mandat avec eux, ils seront en mesure de discuter en votre nom avec votre assureur, vous débarrassant ainsi d’une grande partie du stress qui vous habite. Vous serez mieux disposé à réfléchir aux nouveaux aménagements que vous voudriez apporter aux pièces touchées. L’expertise après-sinistre de Maisons D&D saura vous mettre en confiance et vous rassurez pour la suite des choses, et ce, tout au long des travaux de rénovation.

 

 

 

Lorsque vous constaterez le résultat final de Maisons D&D, ce dégât d’eau ne sera plus qu’un mauvais rêve. Vous serez peut-être même heureux qu’il soit arrivé puisque, grâce à lui, vous bénéficiez maintenant de nouvelles pièces au goût du jour qui feront augmenter la valeur de votre propriété. Il y a du positif dans tout, comme on dit !

 

 

Comment éviter un dégât d’eau ?

Pour prévenir les dégâts d’eau, il est très important de s’assurer auprès de notre police d’assurance que vous bénéficiez de la protection Refoulement d’égouts, dommages causés par l’eau et dégât d’eau au-dessus des fondations. Vérifions aussi ces quelques points :

 

 

 1.       Inspectez votre chauffe-eau

Qu’il soit à l’électricité ou à gaz, un chauffe-eau a une durée de vie de 10 à 12 ans. S’il est d’excellente qualité, il pourrait même vous rendre service pendant une quinzaine d’années sans problème. Cependant, si vous remarquez que la base de l’appareil est humide ou rouillée, que l’eau du robinet devient jaune, qu’elle est moins chaude ou qu’elle s’épuise plus rapidement qu’avant, le chauffe-eau approche la fin de sa vie utile. Imaginez le pire si vous êtes propriétaire d’un condo ; vous aurez à gérer, en plus de vos assurances, celles de la copropriété pourraient être tout aussi concernées. Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut le remplacer avant qu’il ne rende l’âme. Un dégât d'eau est si vite arrivé!

 

 

 2.       S’assurer que les lavabos ont des ouvertures de débordement (overflow)

Bien que l’on croit standard que les lavabos soient munis d’une ouverture de débordement, aussi appelés overflow en anglais, les récipients personnalisés et ceux de types cuves n’en sont pas tous équipés. Parfois, une simple distraction peut nous faire oublier que le robinet est resté ouvert. Ce tout petit oubli peut apporter des conséquences désastreuses sur notre propriété. D’ailleurs, dans le même ordre d’idée, ne laissez jamais couler un bain sans surveillance.

 

 

 3.       Vérifier l’extérieur de la maison

À chaque année avant l’hiver, une inspection extérieure devrait être effectuée pour s’assurer que tout est en ordre. L’élément le plus important : le toit. Assurez-vous que les bardeaux sont en bon état et remplacez ceux qui sont abîmés. Si votre toiture doit être refaite à neuf, n’attendez pas trop longtemps car les dépenses pourraient être beaucoup plus importantes si l’eau finissait par traverser. Jetez également un œil sur les fissures dans la fondation de votre résidence. Faites réparer celles que vous jugez à risque. Une margelle mal installée ou encombrée peut également être le déclencheur d’un dégât d’eau à cause d’une infiltration par les fenêtres du sous-sol.